Création 2019
Pièce chorégraphique pour 3 danseurs


Trois danseurs qui à travers la poésie de leurs corps, plongeront dans un monde onirique où viendront s’entrechoquer leurs différents souvenirs de vie.

Une succession de saynètes comme autant d’images de la vie quotidienne, douces, drôles, impertinentes, qui mêleront danse, jeu burlesque, théâtre corporel et manipulation d’objets.


PROPOS ARTISTIQUE

Les souvenirs font ce que nous sommes, reflètent notre vie, notre identité. 
Les souvenirs sont également ce qui nous rattache au temps qui passe.
Alors ils s’abîment, se morcèlent, tels des plumes qui nous échappent.
Alors, sommes-nous vraiment certains de nous souvenir ? 

”et je me suis demandé si un souvenir, c’est quelque chose que l’on a, ou bien quelque chose que l’on a perdu” Woody Allen

Ces plumes, qui quand elles s’envolent nous font nous souvenir… 
Mais le temps passe et ces plumes tombent… la vitalité s’estompe. 
Que nous reste-t-il mis à part ce corps nu, brut, laissant transparaître nos cicatrices ? 


LE MOT DU COLLECTIF

Pour cette création, nous ressentons le besoin de renouer avec une écriture sensible. Sous le poids des plumes interroge la place et l’impact des souvenirs dans notre vie. Nous sommes donc partis de nos choix, de nos origines, de nos doutes afin d’offrir au public quelque chose de réel, d’authentique. Nous avons envie de faire naître chez lui des souvenirs qui le marqueront ou disparaitront à tout jamais.

Dans la continuité de notre démarche artistique, nous désirons explorer encore plus loin la relation entre le corps et l’objet dans un espace de jeu éphémère et transformable. Les objets sont donc à voir ici comme des déclencheurs et attracteurs dramaturgiques. Nous voulons continuer à revisiter, interroger et transformer notre danse, toujours dans l’idée de créer des passerelles entre les personnages et le danseurs.

Une ré-interrogation de la danse hip-hop, dans toute sa capacité d’ouverture. Avec des images familières, décalées ,douces, pertinentes, accessibles à tous mais chargées de plusieurs degrés de lecture telle une fable visuelle aux allures de rêve éveillé, parsemé comme notre quotidien, d’obstacles insignifiants et de moments de grâces, qui racontent l’enchantement des danseurs.

 

PUBLICS
Tout public

DURÉE
45 min

MÉDIATION
Ateliers : 
nous consulter




La création de quelque chose de nouveau ne se fait pas par l’intellect, mais par l’instinct de jeu découlant d’une nécessité intérieure. L’esprit créatif joue avec les objets qu’il aime
— Carl Gustav Jung

Production :
Compagnie Pyramid

Co-production et/ou Accueil en résidence
- Beauséjour - Théâtre de Châtelaillon
- L'Agora - St Xandre
- La ville de Rochefort
- Commune de Tonnay-Charente
- Commune du Breuil-Magné


Responsable de production
Margot Bouhier / compagnie.pyramid@gmail.com
Chargée de diffusion/ Chargée de communication :
Hélène Morin / communication@compagnie-pyramid.com


Soutiens
La Compagnie Pyramid est soutenue par le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Nouvelle Aquitaine (aide au projet), l'Agence pour la cohésion social et l'égalité des chances (Acsé) , la Région Nouvelle Aquitaine (compagnie conventionnée), le Conseil général de Charente- Maritime (compagnie conventionnée), la Communauté d’Agglomération Rochefort Océan, la Ville de Rochefort (compagnie conventionnée) et l’Institut Français dans le cadre de ses tournées à l’étranger.

 

Direction artistique collective

Lumière :
Mathieu Pelletier

Composition musicale originale:
en cours de recherche

Scénographie :
Oliver Borne

Interprétation :
Benjamin, Lucas Archambeau & Mounir Kerfah